Catégories
Actualités

Déchets de chantier & Rénovation des bâtiments tertiaires

En bref

  • Le débat continue sur l’obligation de rénovation des logements trop énergivores, classés F ou G au DPE, avant location. Le Cler soutient cette avance réglementaire, mais beaucoup d’arguments pratiques et pragmatiques viennent les contredire, comme la perte des subventions ou surtout les manques du DPE.
  • Les émissions de gaz à effet de serre auraient diminué de 4% en France en 2018, ce qui permet à François de Rugy de s’en vanter alors que la principale baisse est due à un hiver moins rigoureux. Et quand bien même, cela ne répond que très peu à l’urgence climatique.
  • Le Plan Bâtiment Durable fait une synthèse du travail restant à effectuer avant les prochaines réglementations. Examiner les retours de l’expérimentation E+C-, restructurer la filière bois, revoir les aides financières, etc. Il est probable que la RE2020 soit repoussée.
  • L’Etat lance 14 projets de production d’énergie à partir de déchets non recyclables. L’idée est bonne, mais il serait tout de même mieux de privilégier la non fabrication de ces déchets.
  • La France et le Royaume-Uni initient tous les deux une loi d’objectif de neutralité carbone d’ici 2050. L’article compare de manière intéressante les émissions des deux pays.
  • L’Observatoire de l’Immobilier Durable (OID) publie un guide d’achats responsables pour tous les métiers de l’immobilier.

Propositions pour les déchets du bâtiment

Les groupes d’étude ont rendu leurs analyses pour promouvoir le recyclage des déchets de la construction en circuit court. Ils souhaitent privilégier un système incitatif à un système répressif, améliorer la traçabilité, aider à structurer les filières manquantes, et expérimenter la gratuité de la reprise des déchets sur les filières très recyclables.

Pour l’instant, le projet de loi ne semble se pencher que sur la gestion et le recyclage des déchets, ce qui est une bonne chose compte tenu des quantités de déchets générés. On peut déplorer que rien ne soit fait pour inciter à générer moins de déchets, si ce n’est les frais que cela engendre pour les faire recycler. En ce sens, la gratuité de certaines filières de recyclage est peut-être une erreur puisqu’elle diminuerait la pression de réduction des déchets générés par un chantier.


Décret tertiaire de 2019

Le décret tertiaire de 2019 concerne la rénovation énergétique des constructions à usage tertiaire. Pour l’instant, il est prévu que les bâtiments, publics ou privés, de plus de 1000 m² subissent des obligations d’amélioration de leurs performances énergétiques, en réduisant leur consommation d’énergie finale de 40% en 2030, 50% en 2050 et 60% en 2060. Il est bien sûr prévu tout un tas d’exception pour prévoir toutes les impossibilités à atteindre ces objectifs.

La mesure serait intéressante, mais sans aller assez loin. Premièrement, les échéances sont longues, et une autre échéance à plus court terme aurait été la bienvenue. Mais surtout, si le bâtiment est actuellement déplorable, alors il aura beaucoup moins d’efforts à fournir que les autres, même si des caps en valeur absolue sont prévus au cas où. Également, les exceptions sont à craindre, elles sont championnes pour vider une réglementation de sa substance.

2 réponses sur « Déchets de chantier & Rénovation des bâtiments tertiaires »

Merci pour ce blog, je ne connaissais rien aux sujets dont tu parles.
Super logo ! :p
Si je peux proposer une amélioration : parfois tu utilises des abréviations sans les définir (Cler, E+C-, RE2020, …). Bien que ça doit te paraître évident car tu les utilises souvent, ce n’est pas forcément le cas des lecteur.rice.s et tu pourrais gagner en lisibilité en rappelant de quoi il s’agit 😉 Après c’est peut-être un choix de ta part pour ne pas alourdir le texte.

Merci ^^

Argh, j’essaye de les définir le plus souvent possible, manifestement des fois j’oublie…

Cler est une association qui fait lobby pour la transition et la rénovation énergétique. E+C-, c’est particulier, puisque c’est vraiment le nom de l’expérimentation, mais ça correspond à énergie positive et moins de carbone émis. Et RE2020 est la réglementation environnementale de 2020, qui va succéder à la réglementation thermique de 2012 (RT2012).

Les commentaires sont fermés.